Règles de ponctuation : les signes simples (1ère partie)


Les signes simples (ou signes bas) sont : la virgule, le point et les points de suspension.

La VIRGULE marque une courte pause dans la lecture sans changer l’intonation.

On l’utilise :

1 ) Pour énumérer (lorsqu’on ne peut pas faire des listes numérotées, ou de listes à puces), pour séparer des mots, ou des groupes de mots de même nature ou des propositions.

Il sort, il rentre, il ne se pose jamais !
Les poules, les cochons, les oies, vivent tous à la ferme.

2) Avant et, ou, ni (quand ces conjonctions sont répétées plus de deux fois).

Il ne craint ni le vent, ni le froid, ni la neige.

La virgule peut aussi remplacer les conjonctions et, ou, ni. Dans ce cas, on met la conjonction uniquement avec le dernier mot.

Elles ont le choix entre des vacances à la mer, à la montagne ou à la campagne.
Le papa, la maman et les enfants montent dans le bus.

3) Avant les conjonctions de coordination « mais« , « car » etc … :

Je viendrai, mais avec un peu de retard.
Nous irons au lac, car je sais que ça te fait plaisir.

4) Pour mettre en évidence un élément placé en début de phrase :

Moi, je ne croirais jamais une telle chose.
Puisque tu le souhaites, je le ferai.

PAR CONTRE :
Quand on place le sujet à la fin, les éléments placés en début de phrase ne sont pas séparés par une virgule.

Dans la salle de conférence attendent les journalistes.

5) Pour isoler les propositions participiales.

Son travail terminé, il rentra directement chez lui.

6) Pour isoler ou encadrer des mots, groupes de mots ou propositions mis en apposition et qui donnent des informations complémentaires :

L’enfant, épuisé par cette journée de pêche, s’est rapidement endormi.
Gilles, le plus chanceux des hommes, a encore gagné à la loterie.
Ce livre, que tout le monde apprécie, est pourtant très cher.

Attention :
Quand la proposition sert à déterminer (et non à décrire), elle n’est pas séparée de son antécédent par une virgule.

L’homme qui m’a téléphoné hier est passé ce matin à mon bureau.

7) Pour encadrer ou isoler les propositions incises :

Je vais, dit le docteur, vous expliquer comment prendre vos médicaments.

8) Pour séparer des actions qui se succèdent :

Je l’entends, je cours vers la porte, j’ouvre et je le fais entrer.
Vous sortiez, elle rentrait.

9) Dans l’indication des dates, après le nom de lieu

Lyon, le 05 novembre 2010.

Règles typographiques

En français : texte, [espace] texte.
En anglais et en italien : même chose.

ASTUCE UTILE :
Pour éviter que le signe de ponctuation soit rejeté au début de la ligne suivante, on peut utiliser une* espace insécable. Vous l’obtiendrez sous Word avec la combinaison de touches [ctrl] + [shift] + [barre espace].

* Le terme espace est féminin en typographie.

Retrouvez le point dans la 2ème partie et les points de suspension dans la 3ème partie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :