Quand on veuT on peuT


Souvent, bien trop souvent hélas, je lis sur la toile des erreurs qui me font horreur.

Par exemple je lis souvent « on veux », « on peux »

Le verbe vouloir et le verbe pouvoir, à la troisième personne du singulier se terminent en T, on écrit donc « on veut », « on peut ».

Pour que vous ne vous trompiez plus, je vous livre une technique SIMPLE :

Remplacez le sujet il/elle (ou Lisa) par on (impersonnel, donc !)

Et puis le on transformez-le en TOUT LE MONDE… vous voyez où je veux en venir ?

TOUT LE MONDE…qui commence par T veut un verbe « vouloir » ou « pouvoir » qui se termine par T

Alors, chers lecteurs, le début de l’année étant propice aux vœux, mon vœu le plus cher est de lire on veut !

Je suis sûre qu’ensemble on peut y arriver car quand on veuT on peuT ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :